Championnat de Belgique d’Agility – Finale

Bon allez, on y va et on passe trois chiens avant la fin, ce qui nous permet de voir les autres.
Premier parcours, c’est un jumping de nouveau un peu tordu, ça tourne dans tous les sens. Ma maîtresse me fait prendre un départ comme personne ne l’a fait jusqu’à présent. Ouf j’ai failli prendre le deuxième saut dans le mauvais sens, la faute à ma maîtresse évidemment… Tout se passe très bien jusque vers la fin où je fais tomber une barre qui roule par terre, juste dans le chemin de ma maîtresse . Mais cette barre qui tombe la perturbe un court instant, juste le temps pour moi de prendre un saut qu’il ne fallait pas… Mon premier « éliminé » sur les 6 Grands Prix auxquels j’ai participé. Je sens ma maîtresse très déçue car c’était ma dernière participation à un Grand Prix.
Bon on se reprend et on va faire quelque chose de bien en Agility puisqu’on n’a plus rien à perdre. Le parcours est chouette à courir, pas facile mais ma maîtresse  me conduit correctement et nous finissons sans faute. Ouf on termine quand même sur une bonne note.

Championnat de Belgique d’Agility – Demi-finale

Les week-ends se suivent et se ressemblent. Après un championnat du monde, voici un championnat de Belgique. Bon seule la discipline diffère 🙂
Aujourd’hui se déroule la demi-finale et demain la finale. Trois parcours, trois chances de se sélectionner pour la finale. Il faut « seulement » être dans les 8 premiers.
Bon le premier parcours parait vraiment tordu mais on le termine sans faute, pas très joli mais 5ème tout de même. Donc nous sommes d’ores et déjà qualifiés pour la finale :-).
Le jumping ne nous pose pas de problème non plus et on obtient une 9ème place.
Et pour finir un parcours Agility. Parcours plus agréable à courir que nous terminons également sans faute.

 

Budapest – Championnat du monde Obedience – Mon passage

Le jour J. Mon passage est prévu vers 16h30. Mais d’abord les absences. Je passe dans l’avant-dernier groupe. On commence par l’absence couchée. Je sais que ma maîtresse appréhende ces exercices car les deux dernières années, je me suis bien planté à l’assis… Mais on y a travaillé ! Ca y est, on rentre sur le terrain. Tiens bizarre, normalement ma maîtresse me demande de la regarder mais pas aujourd’hui. C’est vrai que j’aime toujours bien regarder à gauche et à droite lorsque je monte sur le terrain et cela me stresse de ne pas pouvoir le faire. Voilà je suis en place, calme, je me couche comme demandé et reste sagement 4 minutes sans bouger. Chouette : 10 et 9.5.
Bon maintenant on change de terrain pour faire l’absence assise. Après un dernier commandement de « reste », je suis livré à moi-même pendant 2 minutes 🙂 Et bien je vais vous étonner : je suis resté ASSIS !!! Ce qui me vaut deux 10/10 ! La journée est sauvée, je vois ma maîtresse plus que ravie 🙂
16h. Bon maintenant les choses sérieuses commencent. Nous passons plus tôt que prévu. Premier exercice, le carré. Je le fais de façon impeccable, du moins à mon niveau bien sûr 😉 Ce qui donne deux 8/10. Pfff, pas le temps de souffler ici. Directement les blocages Debout et Couché. Et là, je ne sais pas ce qui me prend mais je me couche à la première position. Je vous jure, c’est la première fois que le fais. Bon évidemment, les points s’en font ressentir : 5 et 6/10.
Ensuite c’est la suite qui nous attend. Elle se passe bien et nous obtenons un 7 et un 8/10.
Puis viennent les positions dans la marche. En premier lieu, un debout puis un couché et pour finir un assis. Je me mets un peu de travers pour la position Assis mais sinon un exercice pas trop mal réussi : 7,5 et 7/10.
Chouette on sort du terrain ! Oh non, on va seulement à côté. Bon allez concentration, c’est pas fini.
Positions à distance : Là j’exécute mon meilleur exercice des positions à distance que je n’ai jamais fait. J’ai à peine avancé 🙂 ce qui nous donne un 8 et 9/10 !
Maintenant le directionnel. Je ramène l’apportable de droite sans problème et même avec un beau « pied » : 9 et 8/10.
Bon maintenant l’exercice du petit bois. Aie aie aie. Lorsque ma maitresse m’envoie chercher le petit bois, je pars dans la direction du cône du directionnel. Rapidement, je me rends compte qu’il n’y a pas de petits bois par là et je reviens vite sur mes pas et trouve le bon petit morceau de bois et le lui ramène mais je ne me mets pas correctement au pied… Bon nous obtenons quand même deux fois un 6/10. Ouf !
Ah le dernier exercice : le rapport du métal au-dessus d’un saut. Là, ma maîtresse me fait galoper, elle a lancé l’apportable assez loin mais je sais pourquoi 🙂 C’est pour me faire revenir plus vite et elle n’a pas eu tort sur ce coup-là, nous réussissons cet exercice haut la main avec un 9 et un 10/10 !
Voilà c’est terminé. Tout cela nous donne un total de 253,75 points. Pas assez pour aller en finale mais c’est tout de même un très beau score, même le plus beau pour un concurrent belge sur un championnat du monde d’Obedience. Et nous terminons premiers au sein de notre équipe.

Voyage pour Budapest

Nous partons très tôt pour faire le voyage en deux étapes vers la Hongrie. En effet, pour la quatrième fois, je suis sélectionné pour le championnat du monde d’Obedience. Nous faisons étape juste avant la frontière autrichienne. Il y avait un beau parc dans lequel on s’est bien tous défoulés. Le lendemain, nous arrivons enfin à Gödöllö, puis à l’hotel après avoir eu bien de la peine à le trouver… Là aussi, nous avons la possibilité de nous dégourdir les pattes.